Delesvaux Philippe – Anthologie 1996

98,00

AOP Coteaux du Layon 

Bouteille de 50cl. Economisez 3.50€ sur vos frais de port en ajoutant cette bouteille à votre panier

Rupture de stock

UGS : delesvaux_anthologie_96 Catégories : ,
 

Description

La cuvée Anthologie n’est créée qu’en millésime exceptionnel, et comme on est pas à Bordeaux (où un millésime sur 3 est classé millésime du siècle…), exceptionnel chez Philippe et Catherine, ça veut vraiment dire quelque chose. En fait, c’est simple, les Delesvaux ont 40 vendanges derrière eux et cette cuvée n’est sortie que quatre fois, durant la trilogie du siècle en layon (1995, 1996, 1997) et en 2010. Tout est dit !

530. Voilà un seul chiffre pour résumer toute « l’énormité » de cette cuvée. C’est le taux de sucre relevé pour ce vin, en grammes par litre, à la sortie du pressoir (avant fermentation donc). L’étiquette affiche certes 11° d’alcool (le minimum légal) mais dans les faits, je pense que l’on est plutôt à la moitié de cette valeur (probablement même moins) ce qui nous laisse donc avec un taux de sucre résiduel au delà de 450 grammes/L. Peut être en existe-t-il (en Hongrie peut être?) mais personnellement, je ne connais aucun autre vin présentant une richesse en sucre aussi phénoménale. Phénoménal, ça l’est d’autant plus qu’il a été obtenu totalement naturellement, sans adjonction de sucre ni procédé d’enrichissement quelconque. Phénoménal, ce vin l’est et j’ai franchement beaucoup de mal à vous le décrire objectivement. Ce que je peux vous dire, c’est que c’est le genre de vin qui fera taire les tables de passionnés les plus volubiles et marquera chacun de manière indélébile. Un vin qui ne sera probablement jamais reproduit, quand on pense aux risques (de perdre toute la récolte) qu’il faut prendre pour arriver à un tel niveau de botrytis, à l’intransigeance en terme de rendement qu’il nécessite, à la symbiose parfaite nécessaire entre une météo et un lieu qu’il faut obtenir. Une cuvée extra-ordinaire (au sens premier du terme) et unique, hors des modes et du temps. Le chef d’oeuvre d’une vie.

Objectivement, aucun vin ne peut passer derrière une « Anthologie » et il me semble vain de vouloir trouver un accord pour l’accompagner. Je vous conseille donc de la boire pour elle même, après le repas. Ne vous inquiétez pas, elle se suffira à elle même…

Pendant plusieurs dizaines d’années, Philippe et Catherine Delesvaux ont crée en toute discrétion parmi les plus grands liquoreux de la planète. Et tout ceci, le plus naturellement du monde. Tout enrichissement en sucre et tout levurage sont bannis et le soufre est utilisé à dose homéopathique. Le domaine est, depuis des décennies, en biodynamie certifiée par Demeter, l’organisme le plus strict. De tout ceci nait des flacons qui sont comme autant d’invitations au voyage dans ces coteaux du layon magnifiques inscrits au patrimoine de l’Unesco. Plus de 40 ans après leur première vendange, le couple est désormais à la retraite. Il s’agit donc, avant qu’il ne soit trop tard, de profiter des derniers nectars disponibles issus de ce panthéon du chenin botrytisé.

Portrait de Philippe Delesvaux, vigneron dans les coteau du layon, en Anjou

Pour découvrir en détails les pratiques culturales, les vignes et la cave de Philippe et Catherine Delesvaux, ça se passe sur leur portrait !

LES AUTRES VINS DE CATHERINE ET PHILIPPE ACTUELLEMENT DISPONIBLES…

Informations complémentaires

Poids 1 kg