Ménard Pierre – Chaos 2017

42,00

Appellation Coteaux du Layon Faye Controlée

Bouteille de 50cl. Economisez 1.20€ sur vos frais de port pour chaque bouteille ajoutée à votre panier. 

En stock

UGS : Menard_Chaos_17 Catégories : ,
 

Description

Voici la nouvelle venue de Pierre Menard et attention, c’est une petite rareté: il n’en existe que 303 bouteilles et 9 magnum ! Chaos, c’est son nom, est un liquoreux, 100% chenin évidemment, vendangé grain par grain. Au moment de ramasser les raisins pour faire ses vins blancs secs, Pierre utilisait en fait 2 seaux distincts, un recevant la vendange pour les secs (plus de 95% du volume des grappes donc) tandis que dans l’autre seau il ne mettait que les grains totalement atteint par la pourriture noble. Des raisins au botrytis le plus pur donc, présentant à la fois des taux de sucre extrêmement élevés (plus de 25° potentiel) mais également une très grande acidité car nous sommes encore tôt dans la saison (les acides ne sont pas dégradés). En tout cas, vous comprenez maintenant pourquoi il y a si peu de bouteilles produites…Fermentation et élevage ont eu lieu en barrique (une seule donc) et la mise en bouteille a eu lieu à l’automne 2018.

Bienvenue dans le monde des très grands liquoreux, là où les vins combinent richesse, équilibre et complexité. Chaos a tout ça. Alors oui c’est évidement encore très jeune mais c’est déjà très ouvert, explosif presque, avec une aromatique fraiche et gourmande où l’abricot confit fait la course en tête. L’équilibre est assez magique (210g de sucre par litre, plus de 8g d’acidité, pour ceux qui aiment les chiffres) et la longueur est énorme. Honnêtement, j’essaye toujours de rester le plus précis et le plus objectif possible lorsque je décris un vin mais là c’est compliqué parce que j’ai eu un coup de coeur énorme pour cette bouteille. Beaucoup d’amateurs se sont désintéressés des vins liquoreux, pour diverses raisons : trop chers, trop lourds, trop écoeurants, difficiles à accorder à table…et quand on en goute certains, on peut comprendre mais quand on goûte ce vin, on se dit que c’est une belle conner… alors si vous ne devez acheter qu’une seule bouteille de liquoreux cette année, un conseil, prenez celle-là…

 Ingénieur agricole de formation, Pierre Ménard a complété cette solide base technique par des expériences au Portugal (chez Ramos Pinto), en Hongrie (chez Disznókő) et au château Latour. Aujourd’hui installé sur deux petits hectares de vignes soigneusement choisis parmi la grosse vingtaine du patrimoine familial (ses parents sont coopérateurs), il y pratique une viticulture haute couture (pas de produits phyto de synthèse, utilisation de tisane ou de décoction de plantes, semis d’engrais vert…). Le travail en cave respecte la belle matière première qui y entre (pas d’intrant hormis un peu de soufre, des fermentations très longues sans levurage, très peu de bois neuf…). Malgré son installation récente, ses blancs sont déjà parmi les plus enthousiasmants de toute la Loire et sa toute nouvelle cuvée de rouge est dans le même tempo. Un futur très grand!

Pour découvrir en détails le travail de Pierre, ses vignes, sa cave, je vous donne rendez-vous sur son portrait complet

LES AUTRES VINS DE PIERRE MENARD…