Fhal Cyril – L’Ubac blanc 2016

50,00

IGP Côtes Catalanes

Bouteille de 75cl. Economisez 1.50€ sur vos frais de port en ajoutant cette bouteille à votre panier

Allocation minuscule, vente limitée à 1 bouteille par personne

Rupture de stock

UGS : Fhal_ubac_blanc_16 Catégories : ,
 

Description

L’Ubac blanc 2016 est le parfait exemple que le travail paie et il faut un sacré courage à Cyril Fhal pour travailler ce coteau de schistes, magnifique, mais dont pourtant plus personne ne voulait (trop pentu, trop compliqué, trop peu de rendement). Les sols y sont labourés au treuil (aucun tracteur ne peut s’y aventurer évidement). Les gobelets de maccabeu centenaires offrent ici des jus d’une profondeur rare, mais en quantité infime (autour de 10hl/hectare).  L’Ubac blanc est élevé en foudre Stockinger, pour une durée de 2 ans.

L’Ubac est un vin à l’aromatique kaléidoscopique, finalement difficile à décrire car d’une complexité rare. Une chose est sûre, tout semble ici à sa place: le fruité, le floral, le minéral, le salin. L’équilibre est parfait, frais mais avec une pointe de gras offrant volume et texture. La longueur est impactante et c’est elle qui nous fait comprendre totalement la magie de ces vignes centenaires. Est-ce le plus grand blanc du Roussillon? J’aime pas trop les classements et les hiérarchies, mais j’ai vraiment envie de dire oui…

Cyril Fhal est installé à Latour de France, à la frontière entre les Corbières et la Catalogne, depuis 2002. Il pratique sur ses 6 hectares de vignes, uniquement plantés en coteaux, une viticulture haute couture, sans utilisation de produits de synthèse mais avec un soin de tous les instants. La très grande majorité des vignes ont plus de 50 ans avec notamment un patrimoine de vignes centenaires qui demandent autant de travail qu’elles offrent des jus magiques. Les rendements sont minuscules (moins de 20hl/ha). Le travail en cave se fait sans intrant, en levures indigènes et parfois même totalement sans soufre. Une des pépites du Roussillon (et de France), désormais avidement recherchée par les amateurs. Conséquence, les allocations au domaine (et donc ici) sont désormais minuscules. Une petite activité de négoce, nommée Hors Champ et traitée avec la même rigueur et le même talent, permet d’offrir (mais à peine) un peu plus de vins.

LES AUTRES VINS DE CYRIL FHAL…