Delesvaux Philippe – Feuille d’Or 2015

14,50

AOC Anjou   logo demeter

Bouteille de 75cl. Economisez 0,10€ sur vos frais de port en ajoutant cette bouteille à votre panier

Rupture de stock

UGS : feuilledor15 Catégories : ,
 

Description

La cuvée Feuille d’Or chez Philippe et Catherine Delesvaux est une de leur interprétation du chenin en version sec. Les raisins proviennent des deux clos qui servent également à la création des différents moelleux et liquoreux du domaine. Il s’agit donc de vignes de chenin sur schistes, avec des veines carbonifères en sous-sol. L’élevage a lieu en cuve et en barriques non neuves. Une dose homéopathique de soufre d’origine volcanique est ajouté à la mise en bouteille.

2015, millésime chaud, n’est pas un millésime qui a toujours bonne presse auprès des amateurs de blancs acides et tendus. Effectivement, cette Feuille d’Or 2015 n’est pas un monstre de tension mais l’équilibre est malgré tout bon. Aucun débordement d’alcool n’est à signaler et le vin goute parfaitement sec (pas de sucres résiduels). Il y a une petite touche de gras charmeuse et l’aromatique reste fraiche, sur les fruits jaunes mûrs, la poire et quelques notes évoquant la bergamote. C’est joliment aromatique, mais sans excès, plutôt classe en somme et la finale trouve même une fine acidité salivante. Je ne suis pas un grand fan des blancs opulents, boisés et construits sur l’alcool et franchement je trouve ça bon, alors goutez et oubliez vos préjugés (si vous en av(i)ez ;))

Depuis plusieurs dizaines d’années, Philippe et Catherine Delesvaux créent en toute discrétion parmi les plus grands liquoreux de la planète. Et tout ceci, le plus naturellement du monde. Tout enrichissement en sucre et tout levurage sont bannis et le soufre est utilisé à dose homéopathique. Le domaine est, depuis des décennies, en biodynamie certifiée par Demeter, l’organisme le plus strict. De tout ceci nait des flacons qui sont comme autant d’invitations au voyage dans ces magnifiques coteaux du layon inscrits au patrimoine de l’Unesco. Plus de 40 ans après sa première vendange, Philippe s’apprête à prendre sa retraite. Il s’agit donc, avant qu’il ne soit trop tard, de profiter des derniers nectars sortant de ce panthéon du chenin botrytisé.

Portrait de Philippe Delesvaux, vigneron dans les coteau du layon, en Anjou

Pour découvrir en détails les pratiques culturales, les vignes et la cave de Philippe et Catherine Delesvaux, ça se passe sur leur portrait !

LES AUTRES VINS DE CATHERINE ET PHILIPPE ACTUELLEMENT DISPONIBLES…