Courault Benoit – Le Verger de l’Étang 2021

17,90

Vin de France

Bouteille de 75cl. Economisez 0.60€ sur vos frais de port en ajoutant cette bouteille à votre panier. Existe aussi en Magnum pour les grosses soifs

 

Rupture de stock

UGS : Courault_verger_étang_21 Catégories : ,
 

Description

La deuxième nouveauté du domaine dans le millésime 2021 et c’est un rouge dans lequel Benoit a isolé ses pineaux d’aunis plantés il y a une petite dizaine d’années sur la butte de Faye d’Anjou. L’élevage s’est déroulé en cuve et la mise en bouteille s’est faite avec une pincée de soufre (10mg/L), seul intrant de tout le processus.

Le Pineau d’Aunis est tout de même un super cépage dès lors qu’on le vendange à bonne maturité, avec des rendements maitrisés et qu’on le vinifie en douceur. Ça tombe bien, c’est exactement ce qu’a fait Benoit avec sa nouvelle cuvée (les jus étaient assemblés dans la cuvée La Coulée sur les millésimes précédents). Les notes de poivre blanc (très typiques et caractéristiques pour beaucoup d’amateurs) du cépage sont présentes, mais de manière très très subtiles (ce qui est le signe d’une belle maturité). On retrouve surtout un fruité joyeux, éclatant, sur la fraise et la cerise juste mûres. Les tanins sont microscopiques, et offrent un toucher de bouche tout en délicatesse. C’est d’ailleurs vraiment globalement d’une grande finesse, mais pas sans profondeur et avec une aromatique très ouverte et nette. Une sorte de Poulsard d’anjou en somme et dans un style évanescent et en gourmandise, c’est vraiment une super bouteille.

Existe aussi En Magnum

Artisan-paysan, Benoit Courault aime bichonner ses quelques hectares de vignes de Faye d’Anjou comme un petit jardin. Tisanes de plantes, semis d’engrais verts et labours au cheval font partie de ses pratiques à la vigne. Un soin extrême est apporté au matériel végétal et notamment à sa sélection. De la vigne à la cave, tout est fait dans “le respect du vivant” : le domaine est certifié en agriculture biologique par Nature et Progrès (Benoit n’en fait pas mention sur l’étiquette) et l’utilisation du soufre est extrêmement modéré. Les vins, de (très) haut niveau, ont gagné en pureté et en précision sur les derniers millésimes tout en gardant une belle personnalité. Un vigneron majeur de la région.

Portrait de benoit courault-vigneron en anjou

Pour découvrir en détails l’histoire et le travail de Benoit Courault (philosophie, vignes, chai…), ça se passe sur son portrait

LES AUTRES VINS DE BENOIT COURAULT…

Informations complémentaires

Poids 1 kg