Promo !
 

Courault Benoit – Éphémères 2020

11,50 9,95

Vin de France

Bouteille de 75cl. Economisez 0.10€ sur vos frais de port en ajoutant cette bouteille à votre panier

Vente limitée à 4 bouteilles / personne

Plus que 3 en stock

UGS : Courault_éphémères_20 Catégories : ,
 

Description

Voilà la première nouveauté du millésime 2020 de Benoit Courault qui s’essaye donc au primeur avec cette cuvée Éphémères, mise en bouteille mi-novembre. C’est un assemblage grolleau/cabernet franc, dans une proportion d’environ 60/40. Le cabernet provient des vignes du domaine tandis que le grolleau (bio) est acheté et provient d’une parcelle située à quelques centaines de mètres de chez lui, sur la commune de Faye d’Anjou. Éphémères 2020 est totalement sans intrant et en particulier, sans sulfite (ajouté).

Evidemment, lorsque l’on vinifie (ou boit) un primeur, on ne recherche ni l’extraction / les grosses matières, ni la complexité aromatique. L’objectif est d’avoir dans le verre un jus croquant et digeste, frais et gourmand, d’accès immédiat. Cet (Ces?) éphémère(s) y parvien(nen)t parfaitement. Le jus est glissant, délicat, construit comme un vin blanc et donc sans aucune accroche tannique. Et ça goute même pratiquement comme un blanc d’ailleurs (à essayer dans un verre noir) même si de fines saveurs de fruits rouges acidulés pointent le bout de leur nez en finale. Un “vin de soif” (11° d’alcool), joliment exécuté. Parfait pour démarrer l’apéro !

Note: L’objectif de Benoit sur cette cuvée était de faire un canon facilement accessible, notamment en terme de tarif (c’est pourquoi il passe par une partie d’achat de raisins). J’ai décidé de moi aussi “jouer le jeu” et de réduire la marge au minimum en proposant ce vin en promotion et à moins de 10 euros. Santé !

Artisan-paysan, Benoit Courault aime bichonner ses quelques hectares de vignes de Faye d’Anjou comme un petit jardin. Tisanes de plantes, semis d’engrais verts et labours au cheval font partie de ses pratiques à la vigne. Un soin extrême est apporté au matériel végétal et notamment à sa sélection. De la vigne à la cave, tout est fait dans “le respect du vivant” : le domaine est certifié en agriculture biologique par Nature et Progrès (Benoit n’en fait pas mention sur l’étiquette) et l’utilisation du soufre est extrêmement modéré. Les vins, de (très) haut niveau, ont gagné en pureté et en précision sur les derniers millésimes tout en gardant une belle personnalité. Un vigneron majeur de la région.

Portrait de benoit courault-vigneron en anjou

Pour découvrir en détails l’histoire et le travail de Benoit Courault (philosophie, vignes, chai…), ça se passe sur son portrait

LES AUTRES VINS DE BENOIT COURAULT…